Accueil » Choc culturel » Les têtes à claques (humour québécois)

Les têtes à claques (humour québécois)

Les vidéos québécoises hilarantes des têtes à claques

Pour ceux qui ne connaissent pas encore les têtes à claques… Il s’agit de vidéos humoristiques québécoises créées en 2006 par un ex-publicitaire. Les clips vidéos mettent en scène des personnages québécois caricaturaux dans des situations grotesques. Propulsés grâce à Internet, certains des clips animés sont désormais diffusés à la télévision en France depuis janvier 2008.

Le bobsleigh

Les têtes à claques aux Jeux olympiques de Vancouver « Go Canada GO ! ».

Notons que le créateur des Têtes à claques voulait originalement créer une émission éducative pour enfants en créant des animaux avec de la pâte à modeler. Au final, les Têtes à claques sont nées d’un accident, ou plutôt du constat que les gens rigolaient plus des animaux en pâte à modeler qu’ils n’avaient d’intérêt pour leur message éducatif.

Assez parlé ! Regardez la suite et n’hésitez pas à partager vos commentaires ci-dessous. :D.

L’ours

Des clichés en masse sur le Canada : Bûcherons, chemises à carreaux, bières et ours polaires !

Le Willy Waller

Certainement le clip le plus populaire. Il caricature d’une façon amusante les émissions de télé-achat nord-américaines.

Le site et la chaine Youtube des têtes à claques

Pour pouvoir regarder tous les épisodes, visitez la chaine Youtube ou le site des têtes à claques.

À propos Jérôme

Avatar de Anonyme

Jérôme, 28 ans, je vis à Ottawa en Ontario depuis près de 8 ans. Je partage ici mon aventure, mes photos et des conseils pour ceux qui souhaitent partir étudier, travailler, voyager et vivre au Canada.

2 commentaires

  1. Avatar de Benoit

    J’aime vraiment les vidéos drôle des Têtes à Claques, Cette humour québécois est super le fun. Vive les tetesaclaques pour rire un bon coup.

  2. Avatar de matata

    Trop fort !!!!
    J’adooooore les tête à claques.
    Bises à vous
    Matata

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *