Accueil » À savoir » 10 astuces pour économiser son argent au supermarché

10 astuces pour économiser son argent au supermarché

Comment économiser son argent sur l’épicerie au Canada ?

La nourriture au Canada : comment économiser son argent ?

Devenez un expert des supermarchés canadiens avec ces 10 conseils pratiques

Vous trouverez de nombreux magasins d’alimentation où faire vos courses en Ontario et au Québec. Entre autres, Food basic, FreshCo, Metro, Loblaws, Sobeys, Safeway, Super C, Maxi, et Walmart. D’après ce que j’ai entendu dire, Food basic (en Ontario) et Super C (au Québec) seraient les supermarchés canadiens les plus intéressants.

Il existe plusieurs façons d’économiser votre argent sur l’épicerie au Canada. Découvrez 10 conseils pour dépenser moins d’argent sur la nourriture durant votre séjour au Canada.

1. Profitez des rabais hebdomadaires

La plupart des supermarchés mettent leurs produits de consommation courante en promotion à un moment donné (rotation hebdomadaire). Les brochures disponibles en magasin et sur le site du commerçant vous permettent de voir les produits en promotion chaque semaine. Visitez également le site de la communauté RedFlagDeals pour voir les bonnes affaires du moment.

2. Utiliser des coupons (imprimés ou virtuels)

Utilisez les coupons disponibles dans les magasins, en pharmacie, dans les journaux, sur le site des commerçants, dans les boites, sur les emballages, dans les newsletters des fabricants, ou dans les brochures hebdomadaires. Il existe plusieurs sites internet et applications pour smartphone dédiés au couponeuses et couponeurs canadiens.

3. Achetez au format familial

Achetez vos produits au format familial s’ils se congèlent ou se conservent. Une enquête du Figaro (en France) révèle que l’achat d’un produit en format individuel coûte en moyenne 52% plus cher que l’achat du même produit en format familial. Je vous garantis que le phénomène se retrouve en Amérique du Nord.

4. Profitez des « ventes rapides »

De nombreux produits portent une étiquette -20%, -30% ou -50% « pour vente rapide », car la date de péremption approche. Profitez de ces promotions pour les aliments que vous envisager de consommer dans les jours qui suivent l’achat. Ces produits à prix réduits se trouvent généralement dans les rayons frais, vers la boulangerie, ou dans des chariots près des caisses.

5. Demandez des « Rain Checks »



Vous pouvez demander un bon ou « rain check » quand un produit en promotion est en rupture de stock. Ceci vous permettra de profiter du prix réduit dès que le magasin se sera réapprovisionné (même si la promotion originalement annoncée a expiré). Certains bons vous permettent d’obtenir un article similaire au prix de l’article indisponible.

6. Erreur de prix à la caisse

Une politique d’exactitude des prix oblige les commerçants à vous dédommager en cas d’erreur de prix. Ceci s’applique quand le prix annoncé à la caisse est supérieur à celui indiqué en rayon. En cas d’erreur, vous pouvez réclamer un rabais de 10 $ sur le prix affiché en magasin. Si l’article coûte moins de 10$, il vous sera donné gratuitement. Notez que certains produits tels que les vêtements, les médicaments, l’alcool, le tabac, et les articles sans code-barres sont exclus. Vous pouvez revenir en magasin après coup pour faire corriger une erreur.

7. Alignement de prix

Certains magasins tels que Walmart ont une politique de « Price Matching ». Ceci vous permet de demander à payer le prix indiqué sur l’annonce d’un concurrent local pour un article identique. Vous devez fournir une preuve du prix en vigueur lors du passage en caisse (ex: flyer, site internet, etc.).

8. Évitez les pièges marketing

Ne sautez pas sur tous les articles avec un gros 2$ ou 3$ sur une étiquette de prix jaune ou rouge fluo. Le nombre affiché en gros est souvent le nombre de dollars que vous économisez. Quant au prix de l’article, sortez vos lunettes, il est inscrit en dessous en tout petits caractères.

9. Regardez les prix au poids

Comparez toujours les prix au poids (ou à l’unité) et méfiez-vous des emballages qui donnent l’illusion d’une grande quantité. Notez que le manque de normalisation rend la comparaison difficile. En effet, certains produits indiquent le prix aux 100 grammes, d’autres au kilogramme et les derniers à la livre.

10. Apportez votre lunch

Contrairement aux aliments de base, les aliments chauffés ou préparé en magasin sont taxés. Vous pouvez économiser votre argent au Canada en préparant votre déjeuner vous même au lieu de l’acheter. Cette pratique est très courante au Canada. Des micro-ondes sont généralement disponibles dans les cafétérias des universités ou dans les lieux de travail.

Conseils supplémentaires pour économiser votre argent au Canada

Pour plus de conseils pour économiser votre argent au Canada, consultez mes articles : conseils pour économiser votre argent au CanadaS’installer au Canada sans se ruinerVoyager au Canada et US sans se ruineréviter les frais bancairesCanada vs États-Unis : où faire de bonnes affaires ?.

À propos Jérôme

Avatar de Anonyme
Jérôme, 28 ans, je vis à Ottawa en Ontario depuis près de 8 ans. Je partage ici mon aventure, mes photos et des conseils pour ceux qui souhaitent partir étudier, travailler, voyager et vivre au Canada.

Un commentaire

  1. Avatar de Blog Canada

    J’ai oublié de partager deux conseils supplémentaires très importants pour économiser votre argent au Canada, ou dans n’importe quel autre pays :

    Faites une liste de course et tenez-vous y.
    Mangez avant de faire vos courses.

    Je n’ai plus le chiffre exacte en tête mais selon des études marketing, ces deux conseils peuvent faire une différence d’ « au moins » plus de 40% dans le budget d’un consommateur. 🙂

    PS: si vous avez des enfants, ne les emmenez pas… (Sans rentrer dans les détails, c’est à la fois du temps mais aussi de l’argent que vous économiserez) 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *