Accueil » Choc culturel » Vivre au Canada : le paradis ?

Vivre au Canada : le paradis ?

Vivre au Canada : un rêve devenu réalité !

Vivre au Canada : le paradis ?
Vivre au Canada ou l’histoire d’un rêve devenu réalité !

Mise en garde : « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite » :). Cette histoire a pour seule ambition de montrer le point de vue et la vie fantasmagorique d’une personne X nouvellement arrivée au Canada.

Sur ces saintes paroles, je vous souhaite une excellente lecture et je vous donne rendez-vous dans les commentaires ou lors de la publication très prochaine de la partie 2/2 de cet article : « Vivre au Canada : un enfer ! Ou le début d’un cauchemar… ».

——————————————————————————————————————————–

Vivre au Canada : le paradis ou l’histoire d’un rêve devenu réalité !

Aujourd’hui je me réveille et je suis au paradis. En fait, je suis enfin à Ottawa au Canada. J’ouvre la fenêtre de ma chambre et j’entends les oiseaux qui chantent, j’aperçois deux écureuils qui jouent ensemble, aussitôt je réalise que ce n’est pas un rêve, c’est bien réel : JE SUIS ENFIN AU CANADA ! Quelle aventure excitante, je me rends compte que je vis une expérience unique, cela me rend si fier car j’ai eu le courage de tout quitter. Je me sens unique, je me sens tellement spécial et en effet, je suis spécial, je suis un français en Amérique du Nord, je suis au Canada, le pays des caribous et des castors. 😀

Quelques minutes plus tard je suis levé, habillé et prêt à partir à la découverte de ma nouvelle ville. Tout d’abord, je veux aller downtown (au centre-ville) pour prendre un petit déjeuner canadien : œufs, bacon, pancakes, fruits, sirop d’érable… Awww pour moi qui adore la nourriture, c’est vraiment LE PARADIS ! En chemin je m’arrête à Tim Horton et je demande un hot chocolate et Oh mon Dieu… On me sert un délicieux chocolat chaud to go (à emporter) à la vanille surmonté de whipped cream (Crème fouettée / Chantilly). Je continue mon aventure au milieu de la ville dans la sérénité ambiante, tout est propre, tout est vert. La nature est omniprésente dans la ville, les paysages, les rues et bâtiments sont immenses, c’est tellement beau, tellement différent de là d’où je viens. J’entends les gens qui parlent en anglais autour de moi, je ne comprends que quelques mots mais j’adore être ici et je n’échangerais ma place pour rien au monde.



Je traverse désormais un mall (centre commercial) et fais quelques arrêts dans les magasins, c’est incroyable de découvrir ce qu’est une ville bilingue. En me voyant les vendeurs me disent « Hey, how are you doing today ? » après quelques secondes ils comprennent que je suis un étranger, ils me sourient et me tutoient en enchaînant avec un « Salut, comment ça va ? Est-ce que je peux t’aider ? ». C’était donc vrai, les Canadiens sont gentils, tolérants et civiques, ils sont toujours prêts à aider les autres c’est incroyable !

Je poursuis ma route sans pouvoir me débarrasser de ce sourire plus embarrassant qu’une banane à la place de la bouche. Je repense encore à tous les avantages de la vie au Canada de façon aléatoire : les magasins ouverts 24h/24 – 7j/7, les films et séries en même temps que les États-Unis, les restaurants chinois, afghans, africains, japonais, italiens éthiopiens, les bars Canadiens, les Canadiens… et les Canadiennes 😉 , la possibilité de rencontrer des gens du monde entier, le contact facile avec les gens et… et… euh et… « snif snif »… huumm bagels canelle-raisins, et blueberry muffins, mon nez ne me trahit pas je viens d’arriver à destination. Je vais devoir vous quitter car mon p’tit déj. de rêve m’attends. 😉

À très bientôt pour la suite et fin de cet article,
Jérôme

Note : cet article, au même titre que tous ceux présents sur le site www.blog-canada.com sont protégés par le droit d’auteur. Par conséquent, ils ne peuvent être reproduits sans le consentement de leur auteur.

Vivre au Canada : le paradis ou une illusion de paradis ?

Cet article étant le premier article romancé (et peut-être le dernier ?) sur www.Blog-Canada.com. Faites-moi savoir ce que vous en pensez. Vous êtes-vous reconnu ? Au contraire avez-vous trouvé ce récit caricatural ? Cette histoire vous donne-t-elle envie d’aller au Canada, ou bien rappelle-t-elle à votre mémoire de bons souvenirs de vos années passées ? Quelle que soit votre situation, les commentaires sont ouverts, la parole est à vous, ne soyez pas timide ! 😀

À propos Jérôme

Avatar de Anonyme
Jérôme, 28 ans, je vis à Ottawa en Ontario depuis près de 8 ans. Je partage ici mon aventure, mes photos et des conseils pour ceux qui souhaitent partir étudier, travailler, voyager et vivre au Canada.

8 commentaires

  1. Avatar de voiron

    salut !

    ton blogue est tres interresant.
    mon conjoint et moi envisageons de partir nous installer au quebec pour septemvre 2017, si tout se passe bien 😉
    aurais-tu une adresse mail pour communiquer plus simplement stp ? ou contacte moi sur la mienne 🙂
    merci..

  2. Avatar de sandysylve

    salut,je m’appelle sandra j’ai vu ton blog et ca m’a vraiment interessé j’aimerai que tu me guide comment pourrai -je trouver un e bourse d’etude parce que j’ai cherché mais franchement jé rien trouvé et je reve de finir mes etudes au canada
    merci pour le temps que tu prendras pour lire ce message

  3. Avatar de DA SILVA

    Salut ton article est vraiment génial aurait tu un facebook ou une adresse email pour communiquer j’aurai quelques questions.

  4. Avatar de Laura

    J’ai adorer cette article et ça me donne vraiment envie d’y aller ! fait en d’autre si il te plait !

  5. Avatar de Angelayke

    J’ai visité pour la première fois cet été 2011 le canada de l’est, et oui ottawa m’a parue comme ça, j’ai adoré cette ville. (c’était pendant la fête nationale en plus !)

  6. Avatar de Rémi

    Trop fort, je me reconnais trop là dessus!!

    Surtout concernant Tim Horton et les Blueberry Muffins!!

    Rémi

  7. Avatar de Blog Canada

    Salut Jérôme,

    Merci pour le feedback! Je vais le prendre en considération notamment en ce qui concerne les avertissements.

  8. Avatar de J

    Disons que c’est un court début d’article de 500 mots noyé parmi de nombreux avertissements…
    Actuellement, difficile d’en penser quoique ce soit sur une base aussi succincte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *